Posted by: liblanc | June 13, 2010

Sur la route des gorges

Oasis au milieu du désert

Il est incroyablement difficile d’utiliser Internet dans le milieu de nulle part en Australie. Pourtant, j’ai beaucoup de choses à raconter. Des visites dans des parcs nationaux magnifiques, à marcher dans des gorges aux pierres rouges et aux eaux glaciales, des rencontres fortuites avec des kangourous, du temps passé avec Ludo et Anoushka sur la route et deux jours exceptionnels dans une communauté aborigène. D’ailleurs, pour cette dernière aventure, je suis toujours en ce moment bouleversé par l’incroyable hospitalité qui nous a été offerte. Une visite de grottes sacrés, deux nuits à camper le long du feu et entendre les histoires du folklore local, une chasse au kangourou et tellement de cadeaux reçus que jamais nous ne pourrons rembourser cette dette d’amitié que nous devons à Ronnie, ses amis et ses enfants. Les articles seront publiés d’ici quelques jours. J’approche de Darwin, dernière étape de ce voyage. Le temps est passé si vite… au fil des 4500km parcourus jusqu’ici.


Responses

  1. Pour rembourser ta dette d’amitié, on pourrait leur envoyer tes cartons?
    Nico et David

  2. CHASSE AUX KANGOUROUS ????!!!!!!! bien trop darwinien tout ça … hmmgrrfff

  3. Je viens de voir que tu es arrivé à Katherine…
    félicitations pour cette longue traversée

  4. Que de nouveautés sur ton blog! Moi qui m’étais arrêté en Amérique centrale… Une petite infidélité de quelques mois pour plein de mauvaises raisons… Mais c’est avec beaucoup de plaisir que je te retrouve en Asie et en australie. La route continue pour toi et accompagné qui plus est… Mabrouk!
    Pour ma part, mon sac à dos frétille aussi. Les vacances sont là et je vais donc partagé mon temps entre Maroc, Egypte et Jordanie pour ces deux mois d’été . Les portes du Moyen Orient en plein ramadan… et sous la chaleur dantesque! Après une année très difficile au niveau du boulot et une autre qui s’annonce intense puisque je mets un pied à la fac en tant qu’enseignant… Ca va faire du bien!

    Je n’ai pas eu ma mutation en Polynésie… J’ai de bonnes chances de l’obtenir pour l’année prochaine, j’espère sincèrement t’y voir débarquer un jour (enfin vous, puisque bien sur, ta moitié et d’ors et déjà conviée)!
    Au rythme où tu vas, tu seras encore perdu quelque part.

    Je suis heureux de te voir encore tellement écrire sur ce blog! Moi aussi, j’ai beaucoup écrit cette année. Des petites et longues nouvelles. Un roman qui avance… une autre route, longue et pleine d’aventures!

    Je t’embrasse fort! n’oublie pas lors de ton passage à paris que tu as un sac à viande à récupérer et une porte géante scultpée de têtes d’éléphants indiens…
    Gaelik


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: